AMBITUS

AMBITUS
AMBITUS

AMBITUS

Tessiture d’une mélodie ou étendue de l’échelle sonore — du grave à l’aigu — à l’intérieur de laquelle se déploie une mélodie. L’ambitus sert aussi à différencier le mode authente (ou authentique) du mode plagal, en plain-chant grégorien. En effet, les modes authentes sont ceux qui, à l’époque byzantine, correspondaient au dorien ( ), au phrygien (mi ), au lydien (fa ) et au myxolydien (sol ); ils ont pour base la finale, et comme teneur la quinte ou la sixte. Les modes plagaux qui en dérivent déplacent dans le grave le tétracorde aigu du mode authente qui leur correspond. Ainsi, le protos authente commence-t-il par le et le protos plagal par le la inférieurs. Chaque finale ( , mi , fa , sol ) détermine un mode aigu (authente) et un mode grave (plagal). Aussi, même si l’on parle habituellement de huit modes, il n’existe en réalité que quatre formes modales essentielles, une par catégorie. On appelle maneries ces catégories fondamentales.

ambitus [ ɑ̃bitys ] n. m.
• 1751; lat. médiév., p. p. de ambire « entourer »
Mus. Étendue d'une mélodie, d'une voix, d'un instrument de la note la plus grave à la note la plus aiguë. registre, tessiture.

I.
⇒AMBITUS1, subst. masc.
MUS. ANC.
A.— L'étendue de chaque ton, du grave à l'aigu :
1. Ce n'est que ... sous l'influence des polyphonistes, que ... les limites des huit tons, leur ambitus, ont été classifiés...
A. GASTOUÉ, Les Origines du chant romain, 1907, p. 191.
2. Chaque instrument musical est véritablement un organisme, en ce que son ambitus n'est pas simplement une tranche découpée dans la série unilinéaire des hauteurs du son, mais un domaine défini...
Ch. LALO, Esquisse d'une esthétique musicale scientifique, 1908, p. 63.
B.— MUS. D'ÉGLISE. Champ dans lequel devait se renfermer la mélodie pour rester dans le mode dont elle faisait partie :
3. Bien que cette mélodie exquise [de l'Adagio de l'op. 109 de Beethoven] ait exactement le même nombre de mesures que le thème ... ces huit mesures ... ont vraiment le caractère de l'amplification thématique par ce qu'on pourrait appeler l'ambitus de leur ligne chantante...
V. D'INDY, Cours de composition musicale, t. 2, 1897-1900, p. 474.
4. ... l'ambitus d'une mélodie de trouvère n'est jamais assez développé pour que [l']abaissement du mi ait au tétracorde supérieur sa répercussion sur le la...
P. AUBRY, Trouvères et troubadours, 1909, p. 183.
C.— La marche des modulations dans une fugue.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, BACH.-DEZ. 1882.
Étymol. ET HIST. — 1751 (Encyclop. t. 1 : Ambitus. En musique, le nom qu'on donnoit autrefois à l'étendue particulière de chaque ton ou mode du grave à l'aigu. Car quoique l'étendue d'un mode fût en quelque maniere fixée à deux octaves, il y avoit des tons irréguliers dont l'ambitus excédoit cette étendue, & d'autres qui n'y arrivoient pas).
Empr. du lat. médiév. ambitus, ann. 1030 (GUIDO ARETINUS, Micr., 15, 27 ds Mittellat. W. s.v., 546, 17 : qualem ambitum vel lineam una [neuma] facit saliendo ab acutis, talem inclinatam altera e regione opponat).
BBG. — BACH.-DEZ. 1882.
II.
⇒AMBITUS2, subst. masc.
A.— Terrain consacré autour d'une église, généralement rempli de tombes, et servant, au Moyen Âge, de lieu d'asile.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e et BACH.-DEZ. 1882. 2. Nouv. Lar. ill. précise que ce lot désigne également l'espace libre que les Romains étaient tenus de laisser autour de leurs maisons.
B.— ANTIQ. GR. et ROMAINE. Dans les tombeaux souterrains, petite niche destinée à recevoir une urne.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, CHABAT t. 1 1875, BACH.-DEZ. 1882.
Étymol. ET HIST. — Lat. ambitus, spécialisé en lat. médiév. au sens de 1. « espace entourant un tombeau », (Dig. 47, 12, 5 ds FORC. 1864-1926 : Haud aliter in sepulcris ambitus dicitur locus circa sepulcrum relictus circumeundi causa et sacrificandi; qui locus eodem jure gaudebat, quo ipsum sepulcrum); 2. « enceinte d'une abbaye » (ann. 1143 Mon. Boica, XV, p. 162 ds NIERM. t. 1 1954-58 : Infra ambitum monasterii).
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — CHABAT t. 1 1875.

1. ambitus [ɑ̃bitys] n. m.
ÉTYM. 1751; lat. médiéval ambitus, p. p. de ambire « entourer », de amb- « autour », et ire « aller ». → Ambition.
Mus. anc. Étendue d'un ton, du grave à l'aigu.
Registre (d'un instrument).Étendue maximale d'une mélodie caractéristique de son mode.
Ordre des modulations, dans une fugue.
HOM. 2. Ambitus.
————————
2. ambitus [ɑ̃bitys] n. m.
ÉTYM. 1143; lat. médiéval ambitus, spécialisé au sens de « espace entourant un tombeau; enceinte d'une abbaye ».
Histoire.
1 Espace consacré autour d'une église, au Moyen Âge. || L'ambitus servait de lieu d'asile.
2 Archéol. Dans les tombeaux souterrains grecs et romains, petite niche qui recevait une urne.
HOM. 1. Ambitus.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Ambitus — Ambitus, among ancient Romans, signified the act of suing, or making interest for candidates of offices.The candidates went about the city and into public places and assembles, to beg voices, which was called ambitus ; am in the ancient Latin,… …   Wikipedia

  • ambitus — ÁMBITUS subst. Întindere a unei melodii, de la sunetul ei cel mai grav până la cel mai înalt. – Din fr. ambitus. Trimis de ana zecheru, 03.04.2003. Sursa: DEX 98  ÁMBITUS s. (muz.) diapazon, întindere, registru. Trimis de siveco, 05.08.2004.… …   Dicționar Român

  • Ambĭtus — (lat.), »der Umhergang«, dann die Bewerbung um ein öffentliches Amt, benannt von der alten Sitte der Kandidaten in Rom, auf Straßen und Plätzen umherzugehen (ambire), um die Bürger um ihre Stimme zu bitten. Frühzeitig machten sich Mißbräuche beim …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ambĭtus — (lat.), 1) (röm. Ant.), eigentlich die Bewerbung um ein öffentliches Amt, s. Ambitio 2); später 2) die unrechtmäßige Bewerbung um ein[394] Amt (Ambitus crimen), z.B. durch Bestechung od. Drohung. Er galt als ein Verbrechen, gegen welches mehrere… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ambitus — Am bi*tus ([a^]m b[i^]*t[u^]s), n. [L. See {Ambit}, {Ambition}.] 1. The exterior edge or border of a thing, as the border of a leaf, or the outline of a bivalve shell. [1913 Webster] 2. (Rom. Antiq.) A canvassing for votes. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ambitus [1] — Ambitus, der wenigstens 21/2ʼ breite freie Platz zwischen zwei Häusern; der freie Platz zwischen den Außengebäuden einer Kirche und der sie umgebenden Mauer …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ambitus [2] — Ambitus, die unrechtmäßige Bewerbung um ein Amt, indem der zur Verleihung Berechtigte durch Geld, Versprechen oder Drohung bearbeitet wird. Die röm. Republik gab Gesetze gegen dieses Uebel von 431 v. Chr. bis zu Pompejus und Cäsar, ein Beweis,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • ambitus — circunferencia, perímetro Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010 …   Diccionario médico

  • ambitus — ambítus m DEFINICIJA glazb. melodijski raspon od najdubljeg do najvišeg tona ETIMOLOGIJA lat. ← ambire: obilaziti …   Hrvatski jezični portal

  • Ambitus — У этого термина существуют и другие значения, см. Амбитус. Ambitus, Амбитус юридический термин в римском праве. Изначально ambitus древнеримский обычай кандидатов в магистраты ходить среди собравшихся на форуме или Марсовом поле людей, чтобы… …   Википедия


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»